Union Française des Praticiens de Médecine Traditionnelle Japonaise
Shiatsu, Seitai, Acupuncture japonaise, Moxibustion japonaise, Teishin, Shonishin....
En rejoignant l'UFPMTJ, vous vous assurez du soutien d'experts français et japonais dans le domaine de la Médecine Traditionnelle Japonaise. C'est aussi le meilleur moyen pour faire reconnaitre notre profession et participer à la règlementation de notre activité.... C'est assurer une plus grande tranquillité aux praticiens qui pourront par conséquent être plus disponibles pour leur patient, pour perfectionner leur pratique et approfondir leurs connaissances... 
En savoir plus >>>

COVID 19 - reprise d'activité

Cher(e)s collègues, 

Le gouvernement français à annoncé la date du 11 mai 2020 pour la fin du confinement. Ce déconfinement sera pour chacun de nous la possibilité de reprendre son activité après 2 mois d'arrêt. Nous espérons que ces 2 mois se sont bien passé pour vous et vos proches, que tout le monde est en bonne santé... De nombreuses publications vous ont indiqué les aides auxquelles vous pouviez prétendre et nous avons essayé de répondre au mieux à ceux d'entre vous qui nous ont questionné...


<<< cliquez ici pour télécharger >>>Dans le contexte actuel, il nous paraît difficile de reprendre notre activité comme avant le 16 mars dernier. Il nous faut tous, nous adapter à cette pandémie et prendre un maximum de précaution afin d'éviter la propagation de ce virus, d'assurer la sécurité de nos consultants et la notre également.

C'est dans l'objectif de vous aider dans l'aménagement et l'organisation de vos cabinets que l'équipe de l'UFPMTJ a rédigé un petit guide contenant un certain nombre de recommandations qui vous guideront dans cette réflexion.
Vous pourrez télécharger ce guide en cliquant sur l'image ci-contre et nous restons à votre disposition si vous rencontrez des difficultés (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

L'équipe de l'UFPMTJ

 

COVID-19 - Niveau 3

Le gouvernement annonce le stade 3 de l'épidémie et met en œuvre des mesures spécifiques afin de contrôler la propagation du virus dans la population. 

La consigne du gouvernement est de stopper toutes les activités non-indispensables. Bien que l’apport de la MTJ pour aider à renforcer le système immunitaire soit indéniable, nous ne pouvons pas non plus dire que nous sommes indispensables à la vie quotidienne des français et à la situation d'urgence face à laquelle nous nous retrouvons... 

Par ailleurs, nous rencontrons un problème de sécurité. Notre pratique n’étant pas réglementé en France, nous ne faisons pas partie du réseau de distribution des masques chirurgicaux. Nous sommes donc dans l’incapacité d’assurer notre propre sécurité et dans l’incapacité d’assurer la sécurité de nos consultants. Etant entendu que les recommandations sont que le consultant et le praticien doivent tous les 2 porter un masque pendant la séance. 

Sur Paris et les grandes métropoles, nous rencontrons également la difficulté concernant le déplacement de nos consultants. Il parait déraisonnable, dans les conditions actuelles, d’encourager nos consultants à s’exposer en prenant les transports en commun.

Pour toutes ses raisons, nous recommandons la fermeture temporaire des cabinets quelle que soit votre pratique (shiatsu, acupuncture, moxibustion, etc...)

Par ailleurs, pour les questions financières, il est possible, facilement nous dit-on, de reporter le paiement des impôts (prélèvement à la source) et l’URSAFF (pour ceux qui sont mensualisés).

Prenez soin de vous et de vos proches
L'équipe de l'UFPMTJ

 

Informations Coronavirus

Quelques recommandations concernant cette pandémie COVID-19 : 

- Tout d'abord la NewsLetter de mars 2019 de nos collègues de l'OSMC à consulter ICI ou OSMC

- Quelques recommandations supplémentaires afin d'organiser son cabinet et d'assurer la sécurité de tous...
  1. Demander à vos consultants de venir à l'heure de leur rendez-vous et d'éviter de venir plus de 10 minutes en avance. 
  2. Dans la mesure du possible, demander à votre consultant de venir seul. Inutile que toute la famille attende dans la salle d'attente
  3. Eau, savon et essuie-mains individuels (idéalement jetables) doivent être à disposition de vos consultants et vous devez inviter vos consultants à se laver les mains en entrant dans vos locaux. Conformément aux règles de fonctionnement d'un cabinet, le praticien devra également se laver les mains entre chaque consultant. (les solutions hydro-alcooliques peuvent, sous certaines conditions, remplacer l'eau et le savon)...
  4. Conformément aux préconisations du gouvernement, les personnes présentant les signes évoquant l'éventualité d'une pathologie liée au Coronavirus (toux, détresse respiratoire, température corporelle d’au moins 38°C) doivent impérativement rester chez eux et contacter le 15.
  5. Conformément aux préconisations du gouvernement, les personnes fragiles (les personnes âgées, les malades chroniques, les personnes immunodéficientes, les femmes enceintes...) doivent s'abstenir de venir au cabinet.
  6. Les praticiens de MTJ ne sont pas dans la capacité d'informer à propos du Coronavirus. Pour toute information complémentaire consulter le site du gouvernement (https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus) ou le 0 800 130 000 (24/24 – 7/7).

Guide des Bonnes Pratiques de la moxibustion

Cliquez ici pour télécharger...Souvent jugée sans danger, la pratique de la moxibustion nécessite cependant le respect de certaines règles afin d’assurer la sécurité du consultant, du praticien et d’éviter autant que possible les risques d’accident qui, s’ils sont mal traités, peuvent entraîner des conséquences plus ou moins importantes.  

C’est par la qualité des soins et par la prévention des accidents que notre profession et les techniques de moxibustion pourront se développer et trouver leur place dans le paysage français des Médecines Orientales Traditionnelles qu’elles soient d’origine chinoise, japonaise, coréenne, vietnamienne, etc…

L'UFPMTJ a voulu, à travers ce guide, donner quelques repères simples afin de sensibiliser le praticien sur les précautions à prendre afin d’éviter les accidents les plus fréquents. De tels guides existent dans de nombreux pays orientaux mais aussi occidentaux et l’enseignement de ces règles fait, la plupart du temps, partie des cursus de formations initiales. La France se devait donc de disposer d’une proposition similaire afin d’encadrer la pratique des techniques de soin par moxibustion et de fournir aux formateurs des repères afin que ces règles soient assimilées, par les futurs praticiens, en même temps que l’apprentissage de la technique en elle-même.

Cliquez sur l'image ci-contre pour télécharger gratuitement ce document...

L'UFPMTJ sera présente aux 10 ans de l'OSMC

Travaillant depuis quelques années avec l'équipe de l'OSMC, nous serons a leur coté lorsqu'ils souffleront les 10 bougies de l'OSMC !! Soyez nombreux à vous joindre à nous pour ces 2 journées mémorables !!! Toutes les informations et inscriptions sur le site de l'OSMC !!

Communiqué de l'UFPMTJ

L’UFPMTJ, qui travaille en collaboration avec l’OSMC depuis plusieurs années, s’associe, à travers ce partenariat, au communiqué commun des CFMTC, OSMC et SFMC…
L’UFPMTJ avait participé aux assises de la DIRMéCh à Lyon et nous étions en contact avec l’équipe de la DIRMéCh afin d’intégrer la Médecine Traditionnelle Japonaise dans le projet DIRMéCh. 
L’UFPMTJ souhaite collaborer avec les partenaires de la MTC afin de “poursuivre le travail collégial de légalisation de notre profession”.
L'équipe de l'UFPMTJ

--------------- Communiqué de la CFMTC (FNMTC, SIATTEC, UFPMTC), l’OSMC et le SFMC - le 19 février 2019

Le récent communiqué de la DIRMéCh, après plusieurs mois d’un silence total et d’annulations sans explication des réunions programmées appelle une réponse des organisations professionnelles de médecine chinoise. 
Nous avons en effet accordé toute notre confiance à Morgane Hanechi durant deux ans et fait en sorte que les assises de Lyon soient une réussite grâce à la large mobilisation de nos adhérents. Nous avons répondu ensemble à toutes les demandes successives de dossiers à fournir et accepté de revoir nos copies de nombreuses fois en fonction des demandes des parlementaires (transmises par Morgane Hanechi).
Contrairement à ce qui a été dit, aucun des coprésidents de la CFMTC ni aucune des organisations professionnelles signataires ne se sont permis de contacter directement un parlementaire.
Ce travail demandé par la DIRMéCh nous a permis de confronter et d’harmoniser nos points de vue, ce que nous avons tous apprécié. Aussi sommes-nous encore rassemblés au sortir de cette expérience pour poursuivre le travail collégial de légalisation de notre profession.
La CFMTC (FNMTC, SIATTEC, UFPMTC), l’OSMC et le SFMC

----- communiqué de la DIRMéCh - le 6 février 2019


 

Suivez nous...